Jardin d'Agrément du Familistère

262/263, Familistère - Aile Droite - 02120 GUISE

Ce jardin mise en place en 1858 par Jean-Baptiste André Godin comprend un potager à fonction essentiellement éducative, un verger et une partie « agrément », promenade pittoresque ponctuée par des fontaines alimentées en eau de différentes façons : eau stagnante, tourbillonnante et par jet d’eau.

Ces fontaines sont décorées de statues. La partie agrément comporte aussi un « Pavillon rustique ». Cette hutte en bois couverte de chaume figurait l’habitation primitive faisant face à celle des temps modernes : Le Familistère.

Sur le point culminant du jardin, se dresse le mausolée dans lequel est enterré Jean-Baptiste André Godin, le créateur des lieux et sa seconde épouse Marie Moret.

  • Année de création : 1865
  • Derniers remaniements : De 1998 à 2004
  • Surface totale : 1,2 hectare
  • Surface visitable : 1,2 hectare
  • Auteur : Jean-Baptiste André Godin
  • Feuille de visite remise aux visiteurs

Jardin d’Agrément du Familistère – 262/263, Familistère – Aile Droite – 02120 GUISE

Contacts

Syndicat Mixte du Familistère Godin
Tel : 03 23 61 35 36
accueil@familistere.com

www.familistere.com

Ouverture 2019

Ouvert toute l’année.

Tarifs 2019

La visite libre du jardin d’agrément du Familistère de Guise est gratuite.

Des visites guidées du jardin d’agrément sont proposées pour des groupes de 20 personnes minimum sur réservation.

Tarifs visite guidée groupe :
Adultes : 7€ par personne / Scolaires : 5€ par personne
Fermeture annuelle lors des fêtes de fin d’année.

Visites guidées

La visite guidée permet de découvrir le jardin historique du Familistère, ses allées, ses massifs, ses bassins ainsi que le mausolée de JBA Godin. De plus, elle permet également de découvrir le Jardin contemporain de la Presqu’île, situé derrière les pavillons d’habitations. Créé en 2004, ce jardin interprète, sur une dizaine d’hectares, le bocage thiérachien : alternances de prairies, buissons et taillis. Tout au long de ce jardin, un couloir de lagunage permet de prélever l’eau de l’Oise et de l’acheminer, tout en l’épurant, dans un bassin situé au nord. Le lien entre ce deux jardins d’époques différentes mais situés dans le même lieu se fait grâce à une passerelle métallique à structure auto-tendue enjambant l’Oise.